Le Conseil supérieur des Finances va actualiser sa répartition de l'effort budgétaire

24/10/11 à 21:08 - Mise à jour à 21:08

Source: Le Vif

Le Conseil supérieur des Finances (CSF) a été saisi d'une demande d'actualisation de son rapport budgétaire qui balise la répartition de l'effort entre les entités du pays.

Le Conseil supérieur des Finances va actualiser sa répartition de l'effort budgétaire

© BELGA

En outre, une rencontre aura lieu entre le formateur, les présidents de partis et les ministres-présidents des entités fédérées, toujours à propos de la répartition de l'effort. Le président du MR Charles Michel s'est réjoui de l'évolution de la situation.

Depuis vendredi, le MR exige que les entités fédérées fassent un effort supplémentaire dans le cadre de l'assainissement des finances publiques, vu l'évolution du déficit à combler. Cette prise de position a entraîné des réactions courroucées dans les gouvernements régionaux et des Communautés où l'on a rappelé, notamment en Flandre, particulièrement visée par les déclarations, les efforts déjà accomplis.

D'autres ont reproché à M. Michel une attitude opportuniste, son parti siégeant dans l'opposition dans les entités fédérées, une accusation rejetée par le président du MR. D'autres encore ont appelé à cesser les querelles stériles et à former au plus vite un gouvernement fédéral.

Finalement, les données du Conseil supérieur des Finances vont être actualisées par ce dernier. Cela n'exclut toutefois pas, indiquait-on de source proche de la négociation, que le fédéral ait au final une plus grande part à prendre dans le budget total de la maison Belgique.

L'adaptation concerne la répartition entre entité 1 (budget du gouvernement fédéral et Sécurité sociale) et entité 2 (Régions et Communautés ainsi que les communes). Les chiffres devraient être connus d'ici la fin de la semaine.

Par ailleurs, les ministres-présidents ont été invités à un tour de table afin d'examiner comment chacun évalue la situation et comment chaque entité respecte sa trajectoire budgétaire. Au MR, on souligne que la rencontre permettra de voir quels sont les efforts prévus sur la période 2012-2015.

Passé l'écueil budgétaire, les négociateurs ont pu poursuivre ce lundi soir avec l'agenda initialement prévu, à savoir l'examen des chapitres justice et fonction publique.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires