Le conseil d'administration du MRAX licencie deux travailleurs et se sépare du directeur

29/08/12 à 06:19 - Mise à jour à 06:19

Source: Le Vif

Le conseil d'administration du Mouvement contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie (MRAX) a licencié deux travailleurs lors de sa séance de rentrée, tenue mardi soir. Il a aussi décidé de se séparer de son directeur général, Radouane Bouhlal, contesté depuis longtemps par une partie du personnel.

Le conseil d'administration du MRAX licencie deux travailleurs et se sépare du directeur

L'ordre du jour de la réunion a été chamboulé au dernier moment, souligne le CA. Un délégué syndical a en effet agressé physiquement le directeur mardi, devant témoin, indique Tommy Bui, président du conseil d'administration.

Averti des faits, le CA a immédiatement décidé de licencier le délégué syndical en question. Radouane Bouhlal a présenté aux administrateurs une liste de personnes qu'il souhaitait voir licencier parce qu'elles contribuaient à l'ambiance délétère au sein de l'asbl. Le CA l'a suivi sur un nom, et a donc licencié cette personne, "perturbatrice", mais a refusé de sévir pour les autres.

La réunion a débouché sur le constat d'un "fossé" avec le directeur du MRAX et a voté, "au terme d'une délibération très partagée", la cessation de la relation professionnelle avec Radouane Bouhlal. Saluant "la capacité de travail, la rigueur fine, la brillante intelligence et les fortes convictions" de Radouane Bouhlal, le CA a tenu à lui rendre hommage, à l'unanimité.

Le MRAX est traversé depuis des mois par des tensions internes, des mouvements de grève et des réductions de subsides.

Avec Belga.

En savoir plus sur:

Nos partenaires