Le conflit entre l'Elysette et le 16 plane sur les débats budgétaires wallons

16/12/15 à 18:29 - Mise à jour à 18:29

Source: Belga

(Belga) Les débats sur le second ajustement du budget 2015 et l'initial 2016, entamés mercredi en plénière du parlement Wallonie, font la part belle à la lutte politique entre le gouvernement wallon et le gouvernement fédéral, les députés de la majorité PS-cdH et de l'opposition MR se renvoyant la responsabilité des difficultés budgétaires du sud du pays.

Le conflit entre l'Elysette et le 16 plane sur les débats budgétaires wallons

Le conflit entre l'Elysette et le 16 plane sur les débats budgétaires wallons © BELGA

Le chef de groupe MR Pierre-Yves Jeholet a répété ses griefs, jugeant irresponsable d'entendre la coalition Magnette-Prevot progressivement remettre en question le retour à l'équilibre budgétaire en 2018, et ne pas réduire davantage les dépenses de structures. "Arrêtez d'effrayer le citoyen" en soulignant l'impact négatif du taxshift fédéral sur les finances wallonnes, a-t-il lancé, se reposant sur les dernières estimations du bureau du plan et de la BNB pour assurer que cet impact sera, vu les effets retour attendus, "très réduit par rapport aux chiffres régionaux". Il juge que le gouvernement pratique la politique de l'autruche en refusant d'anticiper le remboursement programmé de certaines recettes IPP en 2018 ou la fin progressive du mécanisme de solidarité. PS et cdH ont répliqué avec virulence. Le chef de groupe socialiste Christophe Collignon a accusé le fédéral, à travers l'impact du taxshift et des carences dans l'information budgétaire fournie aux Régions, "d'organiser volontairement le fait que la Wallonie soit en difficultés". Dimitri Fourny (cdH) a ciblé plusieurs mesures traduisant un "cruel manque de loyauté du Fédéral, qui met la Wallonie dans une situation financière inconfortable". (Belga)

Nos partenaires