"Le confédéralisme reste une priorité primordiale"

11/09/17 à 19:11 - Mise à jour à 19:13

Source: Belga

(Belga) Geert Bourgeois, le ministre-président flamand, a affirmé lundi soir que le confédéralisme restait une priorité primordiale pour son parti la N-VA, mais qu'il fallait bien faire la différence entre une stratégie de campagne et des priorités de fond.

"Il est important de faire la différence entre des priorités de fond et des considérations stratégiques", a indiqué M. Bourgeois. "Ne laissons planer aucun doute: le confédéralisme est et reste une priorité primordiale du parti". Le chef de l'exécutif flamand, membre fondateur de la N-VA, réagissait ainsi à l'absence du confédéralisme parmi les trois thèmes prioritaires de campagne de la N-VA pour les élections de 2019, qui seront l'économie, la sécurité et l'identitaire. Le président de la N-VA Bart De Wever indiquait lundi dans Het Laatste Nieuws que, la N-VA n'ayant pas en mains propres le sort communautaire de la Flandre, elle ne ferait pas à ses adversaires le cadeau de s'engager sur ce thème pendant la campagne, et qu'elle y regarderait après les élections. Dans son discours du 11 juillet à l'occasion de la Fête de la Communauté flamande, le ministre-président Bourgeois avait plaidé pour une 7e réforme de l'État à négocier à l'issue du scrutin, réclamant pour la Flandre davantage de compétences en matière d'emploi, de soins de santé et d'impôt des personnes physiques. Faire campagne relève de considérations stratégiques, insiste désormais Geert Bourgeois. "C'est à nous qu'il revient de convaincre le plus grand nombre d'électeurs pour disposer des cartes les plus fortes afin de mettre en ?uvre notre programme. Comme le dit Bart De Wever: 'Toutes nos ambitions économiques, sécuritaires et identitaires, nous pensons les atteindre au mieux et les accomplir de préférence dans une Flandre la plus indépendante possible. Mais pour cela, nous avons besoin d'une majorité des deux tiers'", relève Geert Bourgeois. (Belga)

Nos partenaires