Le Comité P met en examen les policiers qui ont tiré à l'arme non-létale sur une jeune fille

12/11/15 à 08:44 - Mise à jour à 10:44

Source: Belga

Le Comité P a ouvert une enquête sur l'équipe d'intervention rapide de la police d'Anvers, après que celle-ci eut tiré sur une adolescente syrienne de 14 ans avec une arme non-létale, rapportent jeudi les journaux de Mediahuis.

Le Comité P met en examen les policiers qui ont tiré à l'arme non-létale sur une jeune fille

Un FN 303, arme non-létale utilisée par la police belge. © BELGA/Benoît Doppagne

L'intervention a eu lieu le 1er novembre dans une institution pour jeunes.

La police justifie son action par la nécessité de contrôler l'adolescente qui menaçait de se blesser.

Le Comité P, la "police des polices", s'interroge sur les conditions de l'intervention et a ouvert une enquête.

En savoir plus sur:

Nos partenaires