Le CNCD-11.11.11 célèbre un demi-siècle d'aide au développement en Belgique

19/10/16 à 12:36 - Mise à jour à 12:41

Source: Belga

(Belga) Le Centre national de Coopération au Développement, mieux connu sous le nom CNCD-11.11.11, célèbre en 2016 ses 50 ans. Pour l'occasion, la coupole des ONG organise une soirée spéciale "faite de témoignages, de musique et d'une expo", le 27 octobre à La Tentation, au coeur de Bruxelles.

Le Centre national de Coopération au Développement/Nationaal Centrum voor Ontwikkelingssamenwerking est né le 26 avril 1966. Encore unitaire à l'époque, il est le fruit de quatre collectifs d'associations de solidarité avec le Tiers-monde qui entendent répondre à l'appel de l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO) pour éradiquer la faim dans le monde. L'objectif premier de cette coupole nouvellement créée était "de mettre la coopération au développement au-dessus des parties prenantes et des grandes idéologies de l'époque" en la plaçant sous le parrainage de personnalités issues des trois grands piliers politiques de ces années (socialiste, chrétien et libéral). C'est l'ancien Premier ministre, secrétaire général de l'Otan et président de la première assemblée générale de l'Onu, Paul-Henri Spaak, qui assurera en premier lieu la présidence du CNCD. La première grande Opération 11.11.11, pour le 11e jour du 11e mois à la 11e heure, est alors lancée pour mobiliser des fonds auprès de la population belge pour financer des projets de développement dans le Tiers-monde. Le CNCD change de cap dans les années 70. Il se sépare des personnalités politiques et se développe autour de trois piliers: les ONG tiers-mondistes, les comités locaux de volontaires et les mouvements socio-culturels et de jeunesse. La coupole se fixe au passage trois missions: le financement de projets dans le Tiers-monde, les interpellations politiques et l'information du public belge. En 1981, c'est la scission linguistique. L'aile flamande NCOS, devenue aujourd'hui le 11.11.11, et le CNCD deviennent deux entités juridiques distinctes. Elles continueront malgré tout à mener des campagnes communes. Dix ans plus tard, le CNCD-11.11.11 est officiellement agréé comme ONG auprès du gouvernement belge, ce qui lui permet d'obtenir un cofinancement public. En 2003, les trois syndicats du pays le rejoignent. Cinquante ans après sa création, la coupole compte désormais près de 90 membres. (Belga)

Nos partenaires