Le cinéma a de moins en moins la cote

09/05/14 à 15:24 - Mise à jour à 15:24

Source: Le Vif

La fréquentation des cinémas a diminué dans 20 Etats membres de l'Union européenne en 2013, selon les chiffres provisoires publiés vendredi par l'Observatoire européen de l'audiovisuel. Avec 907,1 millions d'entrées, l'UE enregistre son chiffre le plus bas depuis 2005. La Belgique n'échappe pas à cette tendance, avec une baisse établie à 4,3 pc en 2013. Au total, le royaume a enregistré 20,9 millions d'entrées contre 21,9 millions en 2012.

Le cinéma a de moins en moins la cote

© Thinkstock

"Si la fréquentation des cinémas a d'abord été stimulée par l'effet de nouveauté de films 3D à grand succès (982 millions en 2009), elle diminue de façon plus ou moins continue depuis lors", explique l'Observatoire européen de l'audiovisuel. Les recettes brutes des salles de l'Union européenne ont elles aussi diminué l'an dernier, atteignant environ 6,29 milliards d'euros, soit une baisse de 4,3 pc par rapport au record de 2012 (6,57 milliards d'euros). Cependant, les chiffres au 1er trimestre 2014 sont encourageants. "Les cinq dernières années, la croissance des recettes brutes des salles était principalement alimentée par la hausse du prix des billets qui lui permettait de compenser la baisse de la fréquentation", souligne l'Observatoire européen de l'audiovisuel. "Ce n'est plus le cas en 2013. Le prix moyen du billet dans l'Union européenne a légèrement diminué pour la première fois depuis que des films comme Avatar ont lancé la numérisation en 2009", indique-t-il.

Contrairement à la tendance générale au sein de l'UE, les recettes brutes des salles belges sont de 2,5 pc supérieures à un an d'écart (162,7 millions en 2013 contre 158,8 millions en 2012).Toujours selon les chiffres provisoires, la part de marché des films européens a reculé de 28,9 pc en 2012 à 26,2 pc en 2013. La part de marché des films américains est quant à elle passée de 62,8 pc à 69,1 pc, son record des dix dernières années. En ce qui concerne la production de films de l'Union européenne, celle-ci a poursuivi sa croissance. Les niveaux de production ont ainsi atteint les 1.546 longs métrages (1.075 fictions et 471 documentaires) en 2013, soit un nouveau record avec 18 oeuvres de plus qu'en 2012.

Par ailleurs, l'Observatoire européen de l'audiovisuel estime que 4.390 écrans ont été convertis en systèmes de projection numérique en 2013, portant le total à 26.035 écrans numériques. "Autrement dit, fin 2013, environ 87 pc du parc de salles total de l'UE était numérisé. Dix états membres de l'UE, dont la France, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Belgique, la Finlande et le Danemark, ont converti la quasi-totalité de leurs écrans", souligne encore l'Observatoire.

En savoir plus sur:

Nos partenaires