Le CHU Saint-Pierre intègre le "Qigong" dans la prise en charge des patients, une première

17/11/16 à 15:20 - Mise à jour à 15:22

Source: Belga

(Belga) Depuis le début de l'année, le CHU Saint-Pierre à Bruxelles intègre le Qigong, un art thérapeutique issu de la médecine traditionnelle chinoise, dans la prise en charge de ses patients. "C'est une première en Belgique", affirme le Dr Marie-Paule Guillaume, chef de clinique en médecine interne et instigatrice du projet.

Le CHU Saint-Pierre intègre le "Qigong" dans la prise en charge des patients, une première

Le CHU Saint-Pierre intègre le "Qigong" dans la prise en charge des patients, une première © BELGA

Mouvements lents, fluides et harmonieux combinant exercices respiratoires et renforcement musculaire, le Qigong est enseigné en Chine dans le cadre de la médecine traditionnelle. Il en est un des cinq piliers, à l'instar de l'acupuncture, la pharmacopée, le massage traditionnel et la diététique. Depuis quelques mois, les patients des services de gériatrie, oncologie et revalidation pulmonaire du CHU Saint-Pierre s'adonnent à la pratique plusieurs fois par semaine, sous l'impulsion du Dr Guillaume, qui a persuadé les différents services des bienfaits de cette "gymnastique de santé". "Je la pratique moi-même depuis plusieurs années", explique-t-elle. "Cela m'a permis d'atténuer certaines douleurs comme des maux de tête ou de dos. C'est la raison pour laquelle j'ai voulu l'introduire à l'hôpital comme instrument de prévention et d'amélioration du quotidien des malades". En gériatrie, "nous remarquons plusieurs effets positifs: l'amélioration de l'équilibre, la diminution du stress, l'apaisement intérieur et la réduction des chutes", assure un kinésithérapeute du service. A ce stade, seuls quelques membres du personnel soignant ont été formés par la Fédération Belge de Qigong de Santé. "Nous avons reçu beaucoup de retours positifs des patients. L'objectif serait maintenant d'étendre ces cours à d'autres services ou que d'autres hôpitaux suivent notre exemple", ajoute le Dr Guillaume. En Chine, le Qigong thérapeutique est pratiqué tous les jours dans les parcs ainsi que dans certains hôpitaux. L'idée de base étant que là où il y a un blocage, l'énergie et le sang ne circulent pas et la maladie peut s'installer. (Belga)

Nos partenaires