Le chômeur bruxellois et wallon ne reste pas impuni

21/06/13 à 10:08 - Mise à jour à 10:08

Source: Le Vif

Mieux vaudrait, dit-on, chômer en Wallonie ou à Bruxelles pour échapper au bâton. Les statistiques sont heureusement faites pour tordre le cou aux clichés.

Le chômeur bruxellois et wallon ne reste pas impuni

© Thinkstock - Image d'illustration

Les sanctions infligées pour chômage volontaire se sont multipliées à l'échelle du pays, entre 2008 et 2012 : + 28,3 % (22 633 cas en 2008, 29 051 en 2012).

La Flandre n'y est pour rien : elle a enregistré une baisse de 5 % de sanctions sur la période (11 179 en 2012).

Tout l'inverse de la Wallonie : 60 % de sanctions en plus en quatre ans (8 792 cas en 2008, 14 058 en 2012). Qui dit mieux ? La Région bruxelloise : 85 % de sanctions supplémentaires (2 057 dossiers en 2008, 3 814 en 2012).

Nos partenaires