Le chef de l'Otan veut renforcer le soutien aux forces afghanes

16/03/16 à 19:26 - Mise à jour à 19:26

Source: Belga

(Belga) Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a annoncé mercredi à Kaboul un renforcement du soutien de l'organisation aux forces afghanes en difficulté face aux talibans, mais sans combattre directement ni accroître sa présence.

Le chef de l'Otan veut renforcer le soutien aux forces afghanes

Le chef de l'Otan veut renforcer le soutien aux forces afghanes © BELGA

L'Otan a mis fin à ses opérations de combat sur le sol afghan en décembre 2014, laissant les forces afghanes seules face aux insurgés talibans. Si l'Otan entend continuer à ne pas intervenir dans les combats, elle offrira une aide plus conséquente en matière de renseignement et d'évacuation médicale, en particulier dans les provinces de Helmand et Kunduz où les talibans sont très actifs, a insisté Jens Stoltenberg. "Ce que nous avons décidé, c'est d'avoir une approche plus flexible et ciblée, avec les moyens que nous avons déjà en Afghanistan", a déclaré M. Stoltenberg à l'issue d'une visite de deux jours à Kaboul. Au sein de l'Alliance, des voix s'élèvent pour réclamer un retour sur le terrain militaire afin d'aider les forces afghanes, qui peinent à contenir les insurgés et alors que les efforts pour relancer les pourparlers de paix restent vains. John Campbell, qui était le chef des forces américaines et de l'Otan en Afghanistan jusqu'en mars, avait recommandé à Washington de reprendre les frappes aériennes antitalibanes, selon le Washington Post de lundi, citant des hauts responsables du Pentagone. Kaboul a fait campagne pour que la coalition retarde le retrait de près de 13.000 troupes stationnées dans le pays. En octobre, l'administration Obama avait déjà décidé de ralentir le rythme du retrait américain, au vu des succès enregistrés par les talibans, abandonnant l'idée d'un retrait de la plupart des troupes fin 2016. "Nous n'avons pas encore décidé du contingent pour 2017 et il est trop tôt pour que je vous donne des chiffres précis", a déclaré M. Stoltenberg en reconnaissant que le combat qui attendait l'Afghanistan n'était pas encore gagné. "Plusieurs organisations terroristes -Al-Qaïda, l'Etat islamique, les Talibans- sont en Afghanistan. Nous poursuivrons notre mission consistant à entraîner, assister et conseiller les forces afghanes", a ajouté le chef de l'Otan. (Belga)

Nos partenaires