Le chef de l'ONU "particulièrement inquiet" de la situation à Gaza

14/05/18 à 15:57 - Mise à jour à 15:59

Source: Belga

(Belga) Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s'est dit lundi "particulièrement inquiet" de la situation à Gaza où au moins 37 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens lors de manifestations contre l'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem.

"Nous voyons une multiplication des conflits, les vieux conflits semblent ne jamais mourir - je suis particulièrement inquiet aujourd'hui au vu des nouvelles de ce qui se passe à Gaza, avec un nombre élevé de personnes tuées", a déclaré M. Guterres à la presse à Vienne. De violents affrontements entre manifestants palestiniens et soldats israéliens ont fait lundi au moins 37 morts et des centaines de blessés dans la bande de Gaza, où les Palestiniens protestent contre l'inauguration à Jérusalem de l'ambassade américaine en Israël. Le secrétaire général de l'ONU, qui s'exprimait au côté du chancelier autrichien Sebastian Kurz, a par ailleurs une nouvelle fois défendu la préservation de l'accord sur le nucléaire iranien, abandonné par les Etats-Unis mais "très important pour éviter la prolifération" des armes nucléaires. "Parfois il y a quelques bonnes nouvelles", a-t-il observé, mentionnant la récente annonce de la Corée du Nord qui dit vouloir démanteler fin mai son site d'essais atomiques de Punggye-ri: "La fermeture irréversible du site est une mesure importante de renforcement de la confiance qui contribuera aux efforts à venir en faveur d'une paix durable et d'une dénucléarisation vérifiable de la péninsule". "J'ai hâte que cette dynamique positive soit consolidée par le sommet entre les dirigeants des États-Unis et de la Corée du Nord" prévu le 12 juin à Singapour, a ajouté M. Guterres. (Belga)

Nos partenaires