Le chef d'un groupe de pirates somalien s'oppose à son jugement

18/04/16 à 11:52 - Mise à jour à 11:52

Source: Belga

(Belga) Mohamed Abdi Hassan, un Somalien de 58 ans, s'est opposé à son jugement pour le détournement en 2009 d'un bateau belge, le Pompei. Le "roi" des pirates somalien a été condamné, en son absence, par le tribunal correctionnel de Bruges à 20 ans de prison. Le traitement de son opposition sera différé.

Le chef d'un groupe de pirates somalien s'oppose à son jugement

Le chef d'un groupe de pirates somalien s'oppose à son jugement © BELGA

Le 18 avril 2009, le navire belge Pompei était attaqué dans l'océan Indien par des pirates somaliens. Dix membres de l'équipage ont été pris en otage pendant plus de 70 jours. Finalement, les pirates ont reçu deux millions d'euros de rançon. Mohamed Abdi Hassan est considéré par les enquêteurs comme l'organisateur du détournement du navire belge. En octobre 2013, il a été attiré dans notre pays via un projet de film fictif. Il a alors été interpellé. Mohamed Abdi Hassan a été condamné à la peine maximale de 20 ans de prison. Son compatriote Mohamed Moalin-Aden, âgé de 44 ans, s'est vu infliger une peine de cinq ans de prison pour son rôle dans l'organisation criminelle, mais a été disculpé pour le détournement du Pompei. Depuis lors, le chef des pirates somalien s'est opposé à son jugement. Son nouvel avocat, Me Walter Damen, compte reporter l'affaire lundi matin afin d'avoir le temps d'étudier le volumineux dossier. Mohamed Abdi Hassan faisait défaut à son procès car son ancien avocat Hans Rieder n'avait pas accepté que le ministère public ajoute des pièces au dossier à la dernière minute. (Belga)

Nos partenaires