Le chef d'orchestre James Levine accusé à son tour d'agression sexuelle, sur un ado

03/12/17 à 05:06 - Mise à jour à 05:08

Source: Belga

(Belga) James Levine, mythique chef d'orchestre et directeur musical honoraire du Metropolitan Opera de New York, est la dernière personnalité en date à être prise aux Etats-Unis dans les révélations en série d'agressions sexuelles présumées. Selon le New York Post, un homme dont l'identité n'est pas divulguée a en effet déclaré aux policiers de l'Etat de l'Illinois avoir été victime d'attouchements de la part de James Levine alors qu'il n'était encore qu'un adolescent, dans les années 80 et 90.

Les faits auraient débuté en 1985 quand la victime avait 15 ans et le chef d'orchestre 41, et se seraient poursuivis jusqu'en 1993. "Il m'a embarrassé, m'a fait me sentir coupable", a déclaré l'homme, âgé désormais de 48 ans, dans sa déclaration à la police. Selon cet homme, James Levine lui avait envoyé pendant plusieurs années des cadeaux, avant de se mettre en 1985 à le toucher, tout d'abord en lui caressant la main "de façon prolongée et incroyablement sensuelle", ce qui l'aurait mis "très mal à l'aise". L'homme accuse ensuite James Levine de s'être masturbé devant lui et de lui avoir caressé le sexe, alors qu'il était âgé de 16 ans environ, dans la chambre d'un hôtel de luxe à Lake Forest, où la scène se serait reproduite "des centaines de fois" au cours des années. Ses rencontres avec Levine, sous prétexte de parler de ses ambitions dans le monde de la musique classique, se seraient poursuivies jusqu'en 1993. D'après le Post, en plus de divers cadeaux comme des baguettes de chef d'orchestre, Levine lui aurait donné 50.000 dollars en liquide au cours des années. (Belga)

Nos partenaires