"Le chef à l'OpenVLD, c'est Alexander De Croo"

26/04/10 à 09:20 - Mise à jour à 09:20

Source: Le Vif

Selon plusieurs observateurs, le jeune patron de l'OpenVLD, Alexander De Croo, serait largement influencé par les caciques du parti qui l'enverraient ainsi au front. Mais Vincent Van Quickenborne a tenu à remettre les points sur les i.

"Le chef à l'OpenVLD, c'est Alexander De Croo"

© Belga

Le ministre de l'Economie, Vincent Van Quickenborne (Open Vld), a assuré lundi que c'est bien le président de son parti, Alexander De Croo, qui a pris la décision de quitter le gouvernement la semaine dernière. Il a ainsi rejeté les "rumeurs" relatives à l'influence des caciques libéraux flamands sur le choix controversé du jeune président. "C'est Alexander De Croo qui prend les décisions", a dit M. Van Quickenborne, qui était interrogé dans Matin Première (RTBF).

Il s'est dit en accord parfait avec la sortie du gouvernement, justifiée selon lui par le respect du calendrier initial des négociations communautaires, qui prévoyait un accord avant Pâques. "Nous avons un président qui fait de la politique d'une autre manière", s'est réjoui M. Van Quickenborne, pour qui l'inflexibilité de M. De Croo est synonyme d'intégrité.

Il a aussi rejeté fermement les analyses selon lesquelles la nouvelle crise gouvernementale pousse à la hausse les taux d'intérêts payés par la Belgique.

Interrogé sur la suite des événements, M. Van Quickenborne a répété la disposition de son parti à négocier dans les prochains jours, à condition qu'un accord soit trouvé d'ici jeudi et que les pourparlers soient conduits sur la base de la note de Jean-Luc Dehaene. En l'absence d'accord, les partis flamands inscriront à l'agenda de la Chambre le vote de scission, a-t-il dit.

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires