Le CETA signé, majorité et opposition continent à s'étriller sur l'accord belgo-belge

30/10/16 à 15:17 - Mise à jour à 15:20

Source: Belga

(Belga) Les partis francophones de la majorité et de l'opposition se sont à nouveau affrontés dimanche sur les plateaux télévisés à propos de l'accord trouvé jeudi entre l'Etat fédéral et les entités fédérées sur l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada (CETA) - finalement signé en début d'après-midi à Bruxelles - en reprenant des arguments déjà échangés.

Le CETA signé, majorité et opposition continent à s'étriller sur l'accord belgo-belge

Le CETA signé, majorité et opposition continent à s'étriller sur l'accord belgo-belge © BELGA

"Ce que j'ai signé hier, c'était le même texte qui était déjà sur la table il y a des mois", a affirmé le vice-Premier ministre MR et ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, lors de l'émission L'Invité sur RTL-TVI. Il reprenait à son compte des propos tenus par le Premier ministre Charles Michel (MR lui aussi), qui avait affirmé à la Chambre que le CETA constitue "une norme de droit international à laquelle nous n'avons pas touché une virgule". Une version contestée par le PS. Le ministre-président wallon, Paul Magnette, s'est depuis jeudi félicité d'avoir obtenu des modifications au CETA. L'eurodéputée Marie Arena (PS) a cité lors de l'émission A votre avis de la RTBF l'exemple du controversé dispositif de règlement des différends entre investisseurs et pays (ICS), l'un des points inscrits dans le traité europénao-canadien. (Belga)

Nos partenaires