Le centre fédéral de recherche "Sciensano" a finalement vu le jour ce 1er avril

03/04/18 à 12:47 - Mise à jour à 12:54

Source: Belga

(Belga) Fruit de la fusion entre l'Institut scientifique de Santé publique (ISP) et le Centre d'Étude et de Recherches Vétérinaires et Agrochimiques (CERVA), le nouveau centre fédéral de recherche Sciensano a finalement vu le jour le 1er avril 2018, annonce-t-il mardi dans un communiqué. Les arrêtés d'exécution portant sur la création de Sciensano sont en effet parus mardi au Moniteur belge.

Approuvée par le gouvernement fédéral le 20 juillet 2016, l'ouverture du centre était dans un premier temps prévue le 1er janvier 2017. Elle avait été reportée car le texte de l'avant-projet de loi relatif à sa création devait d'abord être soumis à l'avis des Régions et des Communautés. Sciensano se donne pour mission "de prévenir, évaluer et limiter les dangers pesant sur la santé au sens large", indique-t-il dans le communiqué. Ses axes de recherches principaux seront: santé et environnement, consommation et sécurité alimentaire, qualité des soins de santé, efficacité et sécurité des vaccins, médicaments et produits de santé, et, enfin, santé animale. "Nous ne pouvons pas considérer la santé humaine et animale séparément", ajoute la ministre fédérale de la Santé publique Maggie De Block, citée dans le communiqué. "Les maladies qui touchent l'homme peuvent être transmises aux animaux et vice versa. L'utilisation d'antibiotiques dans l'élevage a par exemple un impact majeur sur la résistance aux antibiotiques chez l'homme. Il est donc logique de rationaliser la recherche scientifique en matière de santé humaine et animale. C'est précisément ce à quoi nous veillons en créant Sciensano." (Belga)

Nos partenaires