Le cdH entend profiter de la stabilité institutionnelle pour préparer "Bruxelles 2025"

07/04/14 à 20:09 - Mise à jour à 20:09

Source: Le Vif

Une stabilité institutionnelle retrouvée, et le quart de siècle d'existence de la Région-capitale doivent être mis à profit pour préparer l'horizon de Bruxelles sur dix ans en mobilisant tous les acteurs institutionnels concernés: tel est l'objectif du programme électoral du centre démocrate Humaniste, explicité lundi par ses chefs de file bruxellois, au gré d'une micro-croisière sur le canal, poumon économique régional. Le projet du cdH pour Bruxelles tient en cinq axes, 97 actions, et 257 pages.

Le cdH entend profiter de la stabilité institutionnelle pour préparer "Bruxelles 2025"

© Image Globe

On en retiendra pour l'essentiel "un contrat d'avenir pour les 0-25 ans" basé notamment sur la création de places supplémentaires dans les crèches (3.500 d'ici 2018) et dans les écoles (11.000 places encore nécessaires d'ici 2020); sur l'obligation scolaire dès 3 ans; l'apprentissage obligatoire d'une langue supplémentaire dès la première primaire; une modification du décret inscription; ou encore la création d'un pôle bruxellois de l'excellence et de la création.
Autres objectifs: améliorer la maîtrise des TIC dans les écoles, développer un pôle national et international non seulement universitaire mais aussi de hautes écoles à proximité du campus de la plaine à Etterbeek.

Le prolongement naturel de ces mesures se trouve dans l'axe 2 "déployer l'économie et les emplois de demain". Le parti plaide notamment pour un renforcement des synergies 'Ecole-emplois', de l'accompagnement des chercheurs d'emploi et de la lutte contre les pièges à l'emploi. Il mise aussi sur le développement de dix pôles de compétitivité et le soutien aux entrepreneurs, indépendants, commerçants et PME.

L'axe 3 "Bruxelles à visages humains" en dit long sur les intentions du cdH en matière de lutte contre la précarité, de santé, et d'aide aux personnes.

Outre un chapitre entier consacré à la sécurité et à la prévention, le centre démocrate Humaniste réserve une série de propositions à la qualité de vie. Il y fixe ainsi des objectifs en matière de logement, y redisant notamment tout le bien qu'il pense d'une allocation-loyer généralisée, et de mobilité, la priorité absolue étant donnée au développement des transports en commun.

Nos partenaires