Le cdH craint que les familles francophones passent à la caisse

23/07/15 à 20:46 - Mise à jour à 20:46

Source: Belga

La réforme fiscale décidée vendredi par le gouvernement fédéral se traduira par une baisse du pouvoir d'achat des ménages francophones. Selon les calculs centristes, le relèvement de la TVA sur l'électricité touchera d'abord les Wallons, à concurrence de 19 euros de plus que les ménages flamands.

Le cdH craint que les familles francophones passent à la caisse

© Belga

La hausse des accises sur le diesel aura également un impact plus grand pour les Wallons, soutient le cdH dans un communiqué, puisque les distances à parcourir sont plus grandes en Wallonie et le relief plus accidenté. Les centristes regrettent que le gouvernement fédéral n'ait pas décidé de réformer les intérêts notionnels.

"Quand on sait que ce dispositif profite bien plus à la Flandre qu'au reste du pays, on se doute que les nationalistes flamands n'aient pas été pressés d'y toucher. En effet, la moitié des bénéfices nets des intérêts notionnels revient à la Flandre contre 10% seulement à la Wallonie", dit le cdH.

Les humanistes saluent en revanche la volonté de la majorité fédérale d'augmenter le salaire poche des travailleurs, même s'ils s'inquiètent du financement de l'opération. Ils distinguent également l'intention de baisser les cotisations sociales.

En savoir plus sur:

Nos partenaires