" Le CD&V n'est pas en quête d'un trophée pour son aile gauche "

08/09/14 à 10:23 - Mise à jour à 10:51

Source: Le Vif

Le CD&V ne cherche pas à décrocher un quelconque trophée pour apaiser son aile gauche dans les négociations pour la formation du gouvernement fédéral, a affirmé lundi le ministre des Finances Koen Geens (CD&V) sur les ondes de Radio 1 (VRT).

" Le CD&V n'est pas en quête d'un trophée pour son aile gauche "

© Belga

"C'est inexact d'affirmer que nous nous attacherions à des fétiches. Il est vrai que nous recherchons des possibilités de financer des politiques nouvelles. Mais ce ne sont pas des choses qui seraient imposées par l'aile gauche", a-t-il commenté. Plusieurs quotidiens faisaient état lundi des efforts du CD&V pour marquer les négociations maintenant que le parti a abandonné ses ambitions pour le poste de Premier ministre.

Les chrétiens-démocrates flamands chercheraient à se présenter comme la formation la plus à gauche autour de la table. Selon le grand argentier du gouvernement sortant, outre le débat sur le rééquilibrage entre impôt sur le travail et impôts sur la consommation ou les comportements polluants, il serait aussi question d'une taxe sur les gains en capital. M. Geens estime que cette semaine pourrait apporter une "percée considérable" dans les négociations, même si de mauvaises nouvelles sont attendues du Bureau du Plan.

"Il n'est pas exclu que la croissance soit moindre que prévu cette année, parce que nous ne parvenons pas tout à fait à relancer le moteur au niveau européen. Une légère récession est possible, car l'Allemagne n'est pas en toute grande forme", a-t-il indiqué.

Nos partenaires