Joyce Azar
Joyce Azar
Journaliste VRT-Flandreinfo et co-fondatrice de DaarDaar
Opinion

27/04/18 à 13:40 - Mise à jour à 13:42
Du Le Vif/L'Express du 26/04/18

"Le CD&V n'a pas attendu les soldats de De Wever pour s'autosaboter"

"Il faut tourner la page." Le 18 avril, sur le plateau de la VRT, le président du CD&V, Wouter Beke, rêve à voix haute d'un oubli collectif de la débâcle de son parti, qui avait tenté, par l'entremise d'une tactique opportuniste et mal calculée, d'attirer les faveurs électorales des juifs d'Anvers.

En interne, on évoque un amateurisme sans précédent. Un terme largement relayé par les médias du nord du pays pour qualifier ce que l'on appelle désormais " l'affaire Aron Berger ". En recrutant ce candidat juif ultraorthodoxe sur leur liste électorale, les chrétiens-démocrates anversois, menés par Kris Peeters, pensaient enfin pouvoir peser dans la métropole, grâce aux voix des 5 % d'électeurs de confession juive. Une opération irréfléchie qui a mené à une tempête politico-médiatique sur les convictions religieuses de M. Berger, et son refus de serrer la main aux femmes. Le CD&V en est sorti divisé, voire localement K.-O.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires