"Le CD&V, le PS et le MR spéculent sur le successeur de Bart De Wever"

24/06/14 à 15:49 - Mise à jour à 15:49

Source: Le Vif

Il reste une journée à l'informateur Bart De Wever pour faire un nouveau rapport au roi Philippe. Tout dépend de Benoît Lutgen dont on ne sait pas encore s'il sautera le pas. Entre-temps, les autres partis spéculent sur un éventuel successeur à De Wever.

"Le CD&V, le PS et le MR spéculent sur le successeur de Bart De Wever"

© Belga

Si De Wever n'est pas nommé formateur demain par le roi, qui poursuivra sa mission d'informateur? Les autres partis seraient déjà en train de spéculer sur le nom de cette personne. Le PS a fait savoir par le truchement d'Elio Di Rupo qu'il est prêt à poursuivre la tripartite. "Le gouvernement sort des élections avec succès. Dans un autre pays, on reconduirait cette coalition sans même discuter" a-t-il déclaré sur la RTBF où il s'en est d'ailleurs violemment pris au MR qui souhaiterait gouverner avec la N-VA. En revanche, il n'a pas mentionné le cdH qui mène des entretiens encore plus poussés avec De Wever.

Le CD&V ne veut plus d'écart entre le niveau régional et fédéral

Selon le quotidien De Standaard, un "ténor chrétien-démocrate flamand" estime qu'en cas d'échec de Bart De Wever, le PS doit prendre l'initiative et tenter de former cette tripartite. Paradoxalement, Kris Peeters qui est en pourparlers avec la N-VA au niveau flamand, a fait comprendre que le langage sans équivoque de Di Rupo "ne facilite pas les choses".

D'après De Standaard, le MR se sent en position de proposer un informateur. Comme il est certain que les libéraux francophones voudront faire entrer l'Open VLD au gouvernement, cela aurait des répercussions en Flandre puisque sa présidente Gwendolyn Rutten continue à affirmer que son programme est un et indivisible : l'Open VLD désire participer partout ou nulle part.

Autant à la N-VA qu'au cdH, qui mènent la danse au fédéral, le silence est rigoureusement respecté. Pour avoir une réponse, il faudra donc attendre que Bart De Wever quitte le palais.

En savoir plus sur:

Nos partenaires