Le CD&V compte prendre ses responsabilités

01/03/11 à 11:19 - Mise à jour à 11:19

Source: Le Vif

La poursuite des négociations n'étant encore pas connue, le ministre président Kris Peeters (CD&V) prend les devants et affirme que si son parti est investi d'une mission, il l'acceptera et ne fuira pas devant ses responsabilités.

Le CD&V compte prendre ses responsabilités

© Belga

C'est ce mardi que Didier Reynders remettra au Roi son rapport final sur sa mission d'informateur.

Le ministre président flamand Kris Peeters a déclaré lors de l'émission, Reyers laat, diffusée sur Canvas que le CD&v ne fuira aucune responsabilité : "Si les regards se portent sur nous pour que l'on prenne nos responsabilités, nous le ferons. Mon président, Wouter Beke, ne fuira aucune responsabilité", a-t-il affirmé.

La suite des négociations n'est toujours pas connue mais M. Peeters affirme que si le roi devait en venir à choisir un membre du CD&V, le parti acceptera la mission.

Le ministre-président reconnaît que si le CD&V a déposé sur la table des négociations de nombreuses et importantes propositions notamment sur les soins de santé ou la loi de financement, il n'a peut-être pas assez insisté sur le marketing.

Selon lui, il est nécessaire pour la Belgique de mettre en place une sixième réforme incluant le "New Deal" : "L'ancien programme ne fonctionne plus. Il est trop lent et bloque", a-t-il commenté faisant référence à un programme informatique dépassé.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires