Le CD&V a perdu 7,2pc de ses membres en un an

16/09/10 à 13:27 - Mise à jour à 13:27

Source: Le Vif

La base des partis politiques en Flandre a diminué de 3,7pc l'an passé. Le CD&V a ainsi perdu 5.500 militants, soit la baisse la plus importante (-7,2pc), révèle une étude de politologues de la KUL, Marc Hooghe et Ellen Quintelier.

Le CD&V a perdu 7,2pc de ses membres en un an

© Belga

En 10 ans, le nombre de membres des partis politiques flamands est passé de 290.000 à 228.000 et selon les chercheurs, le phénomène va s'amplifiant.

Les chrétiens-démocrates et les socialistes -les deux grands partis piliers du siècle passé- ont vu leur base divisée par deux, et comptent respectivement quelque 70.000 et 60.000 membres. L'Open Vld a connu lui aussi une baisse du nombre de ses adhérents et recense 60.000 membres. Quant au Vlaams Belang, il perd des membres depuis 2007.

Les partis plus jeunes comme la N-VA (10.217 adhérents), la Lijst Dedecker (6.284) et Groen! (4.997) connaissent quant eux à des difficultés à recruter dans un tel contexte.

Groen, le plus féminin

Même si leurs effectifs se sont considérablement réduits, les trois partis traditionnels rassemblent 81pc du total des militants, alors que leur résultat électoral est passé sous la barre des 50pc.

L'étude du profil des adhérents montre que Groen! compte le plus de femmes: 44pc pour une moyenne de 38,7pc. La N-VA dispose de la base la plus jeune -un quart de ses membres a moins de 35 ans- alors que le CD&V vieillit et ne compte plus que 6pc de jeunes.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires