Le cargo "Modern express" en dérive se rapproche des côtes françaises

31/01/16 à 11:57 - Mise à jour à 11:57

Source: Belga

(Belga) Le cargo "Modern express", en dérive depuis six jours sans équipage dans le Golfe de Gascogne, se rapprochait dimanche des côtes françaises où il pourrait s'échouer en début de semaine si la météo empêchait toujours son remorquage.

Le cargo "Modern express" en dérive se rapproche des côtes françaises

Le cargo "Modern express" en dérive se rapproche des côtes françaises © BELGA

Le "Modern express", cargo roulier battant pavillon panaméen de 164 mètres de long transportant 3.600 tonnes de bois débité et des engins de travaux, ne se trouvait plus dimanche matin qu'à une centaine de kilomètres à l'ouest du Bassin d'Arcachon, après avoir poursuivi sa dérive sud-ouest dans la nuit, a indiqué à l'AFP la préfecture maritime de l'Atlantique. Le navire a quelque peu ralenti sa dérive, à environ 2 n?uds (3,7 km/h), mais il a parcouru près de 100 km en 24 heures. Sa gîte de 40-50 degrés reste toutefois constante depuis trois jours, et il ne s'enfonce pas, signe de l'absence de voie d'eau, indiquait la préfecture samedi. La météo restait très défavorable dimanche, avec des vents de 30-35 n?uds (55-64 km/h), des rafales à 70 km/h, et des creux jusqu'à 6 mètres. Une légère amélioration était attendue dans l'après-midi, mais ces conditions continuent de rendre "très difficiles" les préparatifs d'un remorquage. Les spécialistes en renflouement de la société néerlandaise Smit Salvage, qui ont été hélitreuillés sur le cargo en détresse vendredi puis samedi, "vont encore tenter d'intervenir dimanche", a souligné un porte-parole de la préfecture. Le littoral aquitain, avec 230 km de plage sableuse, présenterait un banc d'échouage sans récifs, du moins jusqu'au Pays basque. Les autorités maritimes ont indiqué être en lien avec leurs homologues espagnoles. (Belga)

Nos partenaires