Le camping: lieu de vie de 7972 Wallons

30/03/10 à 11:20 - Mise à jour à 11:20

Source: Le Vif

Le camping reste un lieu de résidence permanent pour quelque 8 000 Wallons. Depuis 2004, le nombre de campeurs permanents a augmenté. Passant de 7 719 à 7 972 fin 2008, selon Vers l'Avenir.

Le camping: lieu de vie de 7972 Wallons

© Belga

Le camping 365 jours par an ? Le 31 décembre 2008, 7 972 Wallons avaient élu domicile dans ce genre d'endroits habituellement fréquentés par les vacanciers. Un nombre en hausse par rapport à 2004 (7 719). C'est ce que rapporte le journal Vers l'Avenir, sur base du second rapport du Plan Habitat permanent (Plan HP) de la Région wallonne.

L'habitat permanent dans les campings ou les parcs résidentiels de weekend est une forme de précarité de plus en plus présente en Wallonie. Le Plan HP a pour objectif de stopper les nouvelles installations dans ces zones de loisirs et prévoit donc différentes aides pour le relogement : prime d'installation HP, prime d'installation fédérale, allocation de déménagement et de loyer, aide pour le paiement de la garantie locative, etc.

Les demandes adressées par les résidents aux agences immobilières, aux sociétés de logements sociaux et aux communes, afin d'être relogés, n'ont pu être rencontrées respectivement dans 78%, 80 % et 89% des cas.

Ainsi, le nombre de résidents permanents dans des campings a augmenté par rapport à 2004 où l'on comptait 7 719 campeurs wallons. Les résidents en zone inondable restent majoritaires (64%) et sont plus nombreux qu'en 2003 (57%).

De fin 2003 à fin 2008, 841 ménages ont pourtant été relogés, soit 18% de la population concernée. Mais dès qu'un résident permanent est relogé, un autre prend sa place, constate Vers l'Avenir.

Le nombre de familles avec enfants augmente également. Elles représentaient 13% des habitants concernés en 2003 et constituent aujourd'hui un cinquième de cette population.

Sur les 89 communes qui accueillent des résidents permanents dans des campings, 35 ont adhéré au Plan HP. En 2003-2004, la Région wallonne avait consacré à ce plan une enveloppe de 1,2 million d'euros. En 2008-2009, le budget a doublé.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires