Le Burundi s'oppose au déploiement d'une mission de l'UA sur son sol

20/12/15 à 12:04 - Mise à jour à 12:04

Source: Belga

(Belga) Le Burundi n'autorisera pas le déploiement sur son sol d'une mission de l'Union africaine qui serait considérée comme "une force d'invasion et d'occupation" si l'UA passait outre le refus de Bujumbura, a déclaré dimanche un porte-parole de la présidence.

Le Burundi s'oppose au déploiement d'une mission de l'UA sur son sol

Le Burundi s'oppose au déploiement d'une mission de l'UA sur son sol © BELGA

Le bloc panafricain a autorisé vendredi le déploiement d'une mission militaire forte de 5.000 hommes au Burundi pour tenter de stopper le cycle de violences dans ce pays. Le Burundi "n'est pas prêt à accueillir une telle force de l'UA sur son territoire", a déclaré à l'AFP Jean-Claude Karerwa, porte-parole adjoint du président Pierre Nkurunziza. "Si les troupes de l'UA venaient sans l'aval du gouvernement, il s'agirait alors d'une force d'invasion et d'occupation, et le gouvernement burundais se réserverait dans ce cas le droit d'agir en conséquences", a-t-il ajouté. Il a souligné que pour les autorités burundaises, "la résolution de l'UA ne peut pas s'appliquer automatiquement (car) il faut d'abord l'aval du Conseil de sécurité de l'ONU". Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'UA a autorisé vendredi le déploiement d'une Mission africaine de prévention et de protection au Burundi (Maprobu), forte de 5.000 hommes, pour une durée de six mois renouvelables. Il a donné quatre jours à Bujumbura pour accepter ce déploiement, faute de quoi l'UA prendra des "mesures supplémentaires" pour s'assurer qu'il ait lieu. (Belga)

Nos partenaires