Le budget "sécurité" des 24 heures vélo aurait dû passer de 20.000 euros à 100.000 euros

23/09/16 à 12:45 - Mise à jour à 12:49

Source: Belga

(Belga) Le Centre sportif étudiant (CSE) Animations, organisateur des 24 heures vélo de Louvain-la-Neuve, a confirmé vendredi lors d'une conférence de presse l'annulation de la quarantième édition de cette grande manifestation étudiante. La principale raison avancée est le surcroit de dépenses de sécurité, nécessité par le niveau 3 de menace terroriste. Les organisateurs étaient contraints de "clôturer" trois zones de concert et de prévoir 150 agents de gardiennage, soit un coût estimé à 100.000 euros rien que pour ce poste sécurité. Alors qu'il était de 20.000 euros lors de l'édition 2015.

Le budget "sécurité" des 24 heures vélo aurait dû passer de 20.000 euros à 100.000 euros

Le budget "sécurité" des 24 heures vélo aurait dû passer de 20.000 euros à 100.000 euros © BELGA

Et 100.000 euros, c'était le budget global dont disposait le CSE pour mettre sur pied la quarantième édition des 24 heures vélo. Les étudiants ont dans un premier temps pensé faire payer 2 euros l'entrée dans les trois zones délimitées mais en tablant sur 20.000 entrées, il manquait encore 60.000 euros pour boucler le budget d'organisation. Avec le risque également que les étudiants n'entrent pas dans les zones payantes, rendant la sécurité plus difficilement gérable encore. "Le budget était actualisé de jour en jour et cela devenait de plus en plus compliqué. L'autre raison, en plus des coûts, c'est qu'on perdait l'esprit d'ouverture des 24 heures vélo: avec trois zones sécurisées et des fouilles aux entrées, nous n'étions plus dans un événement fédérateur grand public", confirme Romain Lambert, le président du CSE Animations. (Belga)

Nos partenaires