Le bourgmestre d'Ixelles a rencontré la communauté congolaise

18/12/11 à 14:56 - Mise à jour à 14:56

Source: Le Vif

Le bourgmestre d'Ixelles, Willy Decourty, s'est entretenu dimanche matin avec des représentants de la communauté congolaise. Il leur a fait part de sa décision de ne plus accepter d'attroupement ou de manifestation au moins pendant la semaine qui vient. Des incidents sont à craindre à nouveau mardi, lorsque le président congolais Joseph Kabila prêtera serment.

Le bourgmestre d'Ixelles a rencontré la communauté congolaise

© Image Globe

La communauté congolaise doit réaliser que les incidents des semaines écoulées vont à l'encontre de ses intérêts, a-t-il expliqué. Selon lui, tout le monde peut comprendre que des manifestations aient lieu pour dénoncer la situation au Congo mais il n'est pas question que ces manifestations soient à chaque fois utilisées par un petit nombre de personnes pour créer des incidents. Et de faire remarquer que ces incidents pourraient se retourner contre la communauté congolaise. Une hostilité croissante se fait sentir, qui peut à tout moment se transformer en xénophobie pure et simple.

Etienne Tshisekedi, leader de l'UDPS qui conteste la validité de l'élection de Joseph Kabila, a appelé ses partisans à manifester en masse mardi. Le bourgmestre d'Ixelles craint donc que des incidents se produisent à nouveau dans sa commune à cette occasion. La police sera présente toute la semaine sur le terrain et sera prête à intervenir au premier attroupement, a-t-il annoncé.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires