Le Bon Usage de Maurice Grevisse fête ses 80 ans !

12/09/16 à 10:20 - Mise à jour à 10:26

Source: Le Vif/l'express

Comment expliquer cette tradition d'excellence belge qui essaime dans toute la francophonie ? Retour sur une aventure qui n'est pas près de s'éteindre, et qui en est à sa 16ème édition.

Par-delà le Moyen Age jusqu'à l'Antiquité, la grammaire, l'algèbre et la rhétorique, mais la musique aussi bien, faisaient partie des disciplines majeures, fondements de l'éducation dispensée aux jeunes en ces temps-là. La grammaire, par exemple, codifiait la norme en matière de " bien-parler ". Car la norme en effet prévalait jusqu'il y a peu. Et c'est précisément là la révolution copernicienne qu'accomplit le grammairien wallon Maurice Grevisse (Rulles, 7 octobre 1895 - La Louvière, 4 juillet 1980), instituteur promu universitaire, avec Le Bon Usage en 1936, puisque le titre en soi dénotait déjà quelque prise de liberté en regard de la tradition puriste.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires