Le bilan "positif" de la Wallonie, selon Rudy Demotte

13/01/14 à 11:44 - Mise à jour à 11:43

Source: Le Vif

Le ministre-président de la Région Wallonne, Rudy Demotte, a profité de la séance des voeux à Tournai pour brosser un portrait "positif" de la Wallonie et insister sur les aspects encourageants.

Le bilan "positif" de la Wallonie, selon Rudy Demotte

© Image Globe

Bourgmestre de la Cité des "Cinq clochers", Rudy Demotte a présenté dimanche matin en la Halle aux draps de Tournai ses voeux aux forces vives de Wallonie picarde (Hainaut occidental), une invitation qui avait été élargie aux mandataires des quatre coins de Wallonie.

Dans un discours très sobre, le ministre-président de la Région wallonne et de la Fédération Wallonie-Bruxelles a d'abord rappelé l'enjeu des prochaines élections européennes. "La crise est toujours là et elle inquiète. Considérer que l'échelon européen n'est pas important, ce serait consacrer la victoire définitive des inégalités. C'est à l'échelon européen pour nous pourrons ré-entreprendre un combat pour l'égalité", a-t-il notamment déclaré.

Reconnaissant que la Wallonie avait beaucoup souffert, il a évoqué les travailleurs des industries et services qui ont perdu leur emploi. "Mais il y a aussi des choses positives. Entre 2007 et 2011, c'est en Wallonie que le produit intérieur brut a augmenté le plus en Belgique. De 2005 à 2011, le nombre d'entreprises a progressé de près de 20% en Wallonie. Aujourd'hui, les Wallons créent proportionnellement autant d'entreprises que les Flamands, soit 3,1 entreprises pour 1.000 habitants. Idem pour les investissements étrangers. Depuis 2000, plus de 8 milliards d'euros ont été investis chez nous par des groupes étrangers, soit près de 22.000 emplois directs créés. Enfin, entre 2009 et le début 2013, le chômage a baissé de 3% en Wallonie alors qu'il augmentait ailleurs", a précisé Rudy Demotte.

En savoir plus sur:

Nos partenaires