Le Belge se méfie des partis politiques et de l'Eglise

16/02/12 à 07:15 - Mise à jour à 07:15

Source: Le Vif

Les valeurs des Belges et leurs convictions ont muté en trente ans. Le citoyen de base tient davantage à ses libertés individuelles et ne tolère plus que les grandes institutions (partis, syndicats, Eglise, etc) lui dictent sa façon de vivre.

Le Belge se méfie des partis politiques et de l'Eglise

© Belga

La population belge plébiscite désormais les institutions de l'Etat-providence : les soins de santé (90% de confiance), l'enseignement (85%) et la Sécurité sociale (82%), révèle le volet belge de la European Values Study (EVS), une enquête décennale détaillée ce jeudi dans Le Soir.

Ces secteurs obtiennent en Belgique un score nettement supérieur à ceux enregistrés dans les pays limitrophes, comme l'Allemagne, la France et les Pays-Bas.

A l'inverse, l'Eglise est l'institution qui attire le plus de méfiance des citoyens belges, au même niveau que les partis politiques. L'enquête montre en outre que 69% des Belges sont "assez peu" ou "pas du tout" intéressés par la politique.

Le travail est la valeur la plus importante aux yeux des Belges, après la famille.

Par ailleurs, 35% des Belges considèrent le mariage comme une institution dépassée.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires