Le 5e plan national contre les violences liées au genre a vu le jour

10/12/15 à 11:56 - Mise à jour à 11:56

Source: Belga

(Belga) Un cinquième plan national d'action contre les violences liées au genre a vu le jour. Fort de 235 mesures issues du gouvernement fédéral, des Communautés et des Régions, il s'étendra sur la période 2015-2019, en accordant une attention particulière aux viols.

Le 5e plan national contre les violences liées au genre a vu le jour

Le 5e plan national contre les violences liées au genre a vu le jour © BELGA

En 2014, 39.668 plaintes pour des faits de violence entre partenaires ont été déposées auprès de la police. Quant aux plaintes pour viol, leur nombre s'élevait à 2.882 même s'il ne recouvre que très imparfaitement la réalité: moins de 10% des délits sexuels sont déclarés. En Fédération Wallonie-Bruxelles, les moyens sont encore maigres. Il n'existe qu'une association -SOS Viol- active sur le territoire francophone et basée à Bruxelles. La ministre des Droits des femmes et de l'Egalité des chances, Isabelle Simonis, souhaite étendre son action par des implantations locales en collaboration avec les services d'aide aux victimes. Un numéro d'appel gratuit verra également le jour. La justice occupe une place importante. Au mois d'octobre, la circulaire des Procureurs généraux sur la violence dans le couple a été revue. Un plan d'action devra être élaboré dans chaque arrondissement judiciaire. Certaines mesures feront l'objet d'une attention particulière, notamment l'interdiction de pénétrer dans le domicile conjugal, aujourd'hui peu utilisée, selon le ministre de la Justice, Koen Geens. (Belga)

Nos partenaires