Le 4 février 1966, le jour où le roi Baudouin refuse la démission de Pierre Harmel

04/02/18 à 09:30 - Mise à jour à 01/02/18 à 14:51

Source: Le Vif/l'express

Lorsque le Premier ministre présente sa démission au roi, celui-ci l'accepte. Généralement. Mais pas toujours. Ce vendredi 4 février 1966, Baudouin refuse la démission de Pierre Harmel. Parce qu'il apprécie le Premier ministre ? Sans doute. Mais aussi parce qu'il considère que la démocratie belge est enrayée. Et qu'il importe de le faire savoir.

Dès le départ, les circonstances étaient défavorables. Le cabinet qui se met en place sous l'autorité d'Harmel à l'été 1965 n'est rien d'autre qu'une coalition... de perdants. Aux législatives, sociaux-chrétiens et socialistes ont tous deux connu la défaite. Ils reçoivent pourtant l'opportunité de gouverner ensemble, et la saisissent.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires