Le 1771 a reçu 16.500 appels depuis les attaques de mardi

24/03/16 à 19:45 - Mise à jour à 19:45

Source: Belga

Le numéro d'information 1771 a reçu quelque 16.500 appels depuis les attentats commis mardi à Brussels Airport et dans une station de métro de la capitale. Le centre de crise du ministère de l'Intérieur a fait appel à la société IPG, basée à Louvain, pour assurer le fonctionnement et le suivi de cette ligne peu après les attaques terroristes qui ont ciblé Bruxelles en ce 22 mars de triste mémoire.

Le 1771 a reçu 16.500 appels depuis les attaques de mardi

© BELGA

Le numéro 1771 a été mis en service mardi à 10 heures pour répondre aux questions des familles des victimes et des voyageurs présents à l'aéroport de Zaventem (Brussels Airport) et dans le métro Maelbeek, où des explosions ont eu lieu en matinée.

"Mardi, 10.000 appels vers cette ligne avaient été enregistrés, dont 10 pc concernaient des demandes d'information sur des victimes", a expliqué jeudi Peter Mertens, porte-parole du Centre de crise fédéral. "Mercredi, on a dénombré 5.000 appels, dont 1/5 portaient sur des demandes d'assistance psychologique ou sociale. Jeudi après-midi, nous étions à 1.500 appels".

"La moitié des questions a trait à des questions pratiques du genre: +Qu'est-il advenu de mes bagages+, +Qu'en est-il de ma voiture qui est garée dans un parking de l'aéroport? +. Les gens peuvent obtenir ce type de renseignement en appelant directement Brussels Airport mais c'est apparemment le 1771 qu'il préfère contacter", constate M. Mertens

La société IPG, établie dans le centre de Louvain, est un call Center classique mais il ne lui a fallu que deux heures pour opérer sa conversion et se consacrer à la nouvelle tâche pour laquelle il était sollicité. De quarante à cent opérateurs, aux heures de pointe, y travaillent presque 24 heures sur 24. Ils sont assistés par des collaborateurs de la Croix-Rouge qui traitent, en deuxième ligne, des informations concernant les victimes.

Nos partenaires