Laurent Louis condamné à 8 mois de prison avec sursis

17/06/14 à 15:47 - Mise à jour à 15:47

Source: Le Vif

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné, mardi, le député sortant Laurent Louis à une peine de 8 mois de prison avec sursis et à 1.200 euros d'amende pour outrage au Premier ministre, injures à l'égard d'un journaliste du Soir et de quatre autres personnes mais aussi pour infraction à la loi concernant la communication de données à caractère personnel.

Laurent Louis condamné à 8 mois de prison avec sursis

© Belga

Laurent Louis, député fédéral indépendant non-réélu, ancien membre du Parti Populaire et fondateur du parti "Debout les Belges", a été reconnu coupable d'outrage à l'égard du Premier ministre Elio Di Rupo qu'il avait traité de pédophile en 2012. Il a aussi été reconnu coupable d'avoir proféré des injures à l'égard d'un journaliste du Soir qu'il avait qualifié de "protecteur des pédophiles" mais aussi à l'égard de quatre autres personnes. Laurent Louis a par contre été acquitté de recel de pièces du dossier Dutroux. En 2012, lors d'une conférence de presse, il avait brandi deux photos provenant du rapport d'autopsie de Julie et Mélissa, victimes du pédophile Marc Dutroux.

Nos partenaires