Lasagnes au cheval : l'enquête élargie aux produits transformés

13/02/13 à 12:27 - Mise à jour à 12:27

Source: Le Vif

L'inspection économique est en train d'élargir le champ de ses contrôles en Belgique, dans le cadre du scandale européen des plats préparés à la viande de cheval, pour les étendre aux produits transformés susceptibles de contenir erronément de la viande de cheval, a-t-on appris mercredi auprès du SPF Economie.

Lasagnes au cheval : l'enquête élargie aux produits transformés

© Reuters

"Le champ de l'enquête est élargi. On a d'abord ciblé les lasagnes, on élargit à présent les contrôles aux produits transformés qui contiennent de la viande hachée. Nous travaillons étape par étape", a expliqué à l'agence Belga la porte-parole du SPF Economie. Il s'agit par exemple de plats préparés de type Chili con carne.

Le SPF Economie a en outre reçu des autorités françaises la liste des entreprises belges ayant acheté des produits de la société française Comigel, qui figure, en tant que préparateur, dans la liste des intermédiaires de la viande de cheval d'origine roumaine qui s'est retrouvée par erreur dans des plats préparés censés ne contenir que du boeuf. Parmi les entreprises clientes de Comigel, figurent notamment Findus et Picard.

Le groupe de surgelés Picard, qui dispose de quatre magasins de surgelés en région bruxelloise, a annoncé lundi avoir décidé de retirer de la vente deux produits fabriqués par Comigel, à savoir des lasagnes bolognaises et le chili con carne. L'administration précise encore avoir obtenu, par le biais de l'Association belge pour les plats préparés (BReMA), la liste de tous les producteurs belges proposant des plats préparés à base de viande de boeuf sur le marché belge.
Les produits potentiellement fautifs seront retirés des rayons -si ce n'est déjà fait-, répertoriés et immobilisés.

En outre, le SPF Economie va prendre des échantillons et procéder à des analyses ADN pour y déceler une éventuelle présence de viande chevaline, ce qui prend de trois à cinq jours ouvrables.

En savoir plus sur:

Nos partenaires