Lancement du registre national pour les interprètes et experts judiciaires

25/11/16 à 06:51 - Mise à jour à 06:53

Source: Belga

(Belga) Les experts judiciaires, traducteurs et interprètes jurés ont l'obligation de s'inscrire dans le registre national des interprètes et experts judiciaires à partir de ce vendredi, a annoncé le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V). Le registre doit servir de "label de qualité" garantissant le rôle objectif des experts appelés dans les tribunaux.

Lancement du registre national pour les interprètes et experts judiciaires

Lancement du registre national pour les interprètes et experts judiciaires © BELGA

Il n'existe actuellement aucun système central et transparent pour les représentants de ces professions appelés devant les cours et tribunaux, ce qui suscite parfois des craintes de conflit d'intérêts. Le registre national permettra de déterminer quels traducteurs et interprètes assermentés sont disponibles et s'ils sont compétents en matière pénale ou civile. Le SPF Justice va ainsi contacter quelque 6.600 experts afin qu'ils s'enregistrent sur cette nouvelle application. Une commission d'acceptation, composée de magistrats, du SPF Justice et de spécialistes, sera ensuite chargée de vérifier si ces professionnels disposent de la formation et de l'expérience suffisantes. Les experts admis seront repris dans le registre à partir de mars 2017 et recevront un numéro d'identification et une carte de professionnel. En mars dernier, un audit du Conseil supérieur de la Justice soulignait que les présidents de justice de paix et de justice de police ne menaient aucune politique afin de "prévenir les conflits d'intérêts lors de la nomination d'experts". (Belga)

Nos partenaires