Labille privé de TV à cause de Di Rupo ?

17/01/14 à 06:31 - Mise à jour à 06:31

Source: Le Vif

Le premier numéro de l'émission "Jeudi en prime", diffusée juste après le journal télévisé de la RTBF, devait au départ avoir lieu jeudi dernier avec le ministre des Entreprises publiques Jean-Pascal Labille (PS) comme invité. La chaîne publique a toutefois décidé de repousser l'émission d'une semaine en raison de la diffusion, le même soir, de l'émission "69 minutes sans chichis" avec Elio Di Rupo, peut-on lire vendredi dans La Libre Belgique.

Labille privé de TV à cause de Di Rupo ?

© Belga

La SDJ a dénoncé cette décision. "Il n'est pas acceptable que la ligne éditoriale de l'info ou le choix des invités soient modifiés en fonction d'une émission de divertissement", a-t-elle écrit.

La Libre Belgique affirme que le report de la première émission "Jeudi en prime" a été guidé par le fait que M. Labille et M. Di Rupo sont tous deux socialistes. On a ainsi estimé, au sein de la RTBF, que, vu l'espace laissé au Premier ministre sur La Deux pour "Sans Chichis", interroger le même jour Jean-Pascal Labille aurait laissé trop de place au PS sur les antennes de la chaîne publique.

Au cabinet de M. Labille, on confirme l'information, tout en tempérant sa portée. "On avait en effet eu une proposition de la part de la rédaction de la RTBF pour venir jeudi de la semaine dernière. Il s'agissait de parler de la nomination de Dominique Leroy à Belgacom, du départ de Johnny Thijs de Bpost, mais cela a été reporté", explique le porte-parole du ministre. "C'est une décision qui est propre à la RTBF. Ce genre de changement dans les invités et l'agenda des émissions, cela arrive très fréquemment."

La première émission "Jeudi en prime", diffusée jeudi soir, a accueilli Benoît Lutgen, président du cdH.

En savoir plus sur:

Nos partenaires