Labille demande une étude sur les conséquences d'un abandon du Fyra

21/01/13 à 18:26 - Mise à jour à 18:26

Source: Le Vif

Le tout nouveau ministre des Entreprises publiques, Jean-Pascal Labille, a demandé à la SNCB une étude sur les conséquences juridiques et financières en cas d'abandon du train à grande vitesse Fyra reliant Bruxelles et Amsterdam, a indiqué sa porte-parole lundi.

Labille demande une étude sur les conséquences d'un abandon du Fyra

© Image Globe

Le successeur de Paul Magnette demande également à la SNCB de garantir le service public et dit rester, dans le cadre de ce dossier, en contact étroit avec son homologue néerlandais.

Le conseil d'administration de la SNCB a décidé lundi de donner trois mois au fabricant italien du Fyra, AnsaldoBreda, pour résoudre les graves problèmes techniques rencontrés par le train à grande vitesse, sous peine d'une annulation du contrat.

Le service des Fyra a été suspendu la semaine dernière pour une durée indéterminée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires