La zone euro va déclarer l'Espagne et le Portugal en dérapage budgétaire

11/07/16 à 21:02 - Mise à jour à 21:02

Source: Belga

(Belga) La zone euro va déclarer mardi l'Espagne et le Portugal en dérapage budgétaire, a déclaré lundi soir à Bruxelles le président du groupe des 19 pays de la monnaie unique, Jeroen Dijsselbloem.

La zone euro va déclarer l'Espagne et le Portugal en dérapage budgétaire

La zone euro va déclarer l'Espagne et le Portugal en dérapage budgétaire © BELGA

"Les membres de la zone euro vont soutenir demain la recommandation de la commission européenne" qui ont déclaré jeudi l'Espagne et le Portugal en dérapage budgétaire, a précisé M. Dijsselbloem lors d'une conférence de presse à l'issue d'une réunion des ministres des Finances de la zone euro (Eurogroupe). Les ministres européens se sont rangés à la position adoptée la semaine passée par la Commission européenne qui a constaté que les deux pays n'avaient pas respecté leurs objectifs budgétaires au cours des années précédentes. La Commission disposera ensuite d'un délai de 20 jours pour faire une proposition d'amende qui peut représenter au maximum 0,2% du PIB. Elle a toutefois déjà fait remarquer la semaine passée que la sanction pouvait être réduite "en raison de circonstances économiques exceptionnelles ou si les pays justifient leur dérapage et promettent de mieux faire". "Nous allons engager un processus de dialogue avec les ministres" de l'Espagne et du Portugal, a expliqué le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, avant de les inviter à faire valoir "le plus vite possible" leurs arguments pour expliquer pourquoi ils ont dérapé et ce qu'ils comptent faire pour améliorer leur situation budgétaire. Les deux pays de la péninsule ibérique sont dans le collimateur des instances européennes depuis 2009 parce que leur déficit budgétaire est supérieur à 3% de leur PIB. En 2015, le déficit public espagnol a atteint 5% du Produit intérieur brut (PIB), bien au-delà des clous du pacte de stabilité (3% du PIB) et des objectifs que lui avait fixés la Commission, à 4,2%. Quant au Portugal, il avait affiché un déficit public de 4,4% du PIB l'an passé alors que l'objectif fixé était de repasser sous les 3%. Si des sanctions étaient décidées, le Portugal et l'Espagne seraient les premiers pays de la zone euro à se voir infliger une amende. (Belga)

Nos partenaires