La zone de police Germinalt impactée par la grève à la prison de Jamioulx

04/05/16 à 10:45 - Mise à jour à 10:45

Source: Belga

(Belga) Le mouvement de grève dans les prisons francophones a des répercussions sur le fonctionnement de certaines zones de police locale. En province de Hainaut, la zone de police Germinalt doit composer avec la grève à la prison de Jamioulx, située sur son territoire. "Ce qui a mené, il y a quelques jours, à la fermeture d'un des bureaux d'accueil de la police", a indiqué à Belga un des responsables de la zone.

La zone de police Germinalt impactée par la grève à la prison de Jamioulx

La zone de police Germinalt impactée par la grève à la prison de Jamioulx © BELGA

La zone de police Germinalt couvre les communes de Montigny-le-Tilleul, Gerpinnes, Thuin et Ham-sur-Heure/Nalinnes, et abrite également la prison de Jamioulx. Depuis le début de la grève des agents pénitentiaires, la zone fournit les renforts indispensables au fonctionnement de l'établissement pénitentiaire. "À chacune des trois pauses, cela nécessite deux inspecteurs et un officier", explique le commissaire Doyen. "La situation est difficile à supporter dans une petite zone d'une centaine d'hommes comme la nôtre. Nous continuons à effectuer les tâches de base, mais il y a quelques jours, nous avons dû fermer un de nos postes d'accueil et renvoyer vers le poste central des habitants qui avaient besoin de documents". Le commissaire Doyen souligne cependant que Germinalt a pu compter sur l'aide de zones de police voisines comme celles d'Anderlues, des Trieux ou de Charleroi. "Dans des circonstances analogues, nous pouvions demander un appui du fédéral, mais vu la situation actuelle, cela n'a pas été possible", explique-t-il. Enfin, ajoute-t-il, ces renforts en police ont un coût, particulièrement les jours fériés, qui va rejaillir sur notre situation financière. (Belga)

Nos partenaires