La Wallonie veut redorer le blason de l'alternance

05/05/15 à 18:52 - Mise à jour à 18:52

Source: Belga

La commission de l'emploi et de la formation du Parlement wallon s'est rendue mardi en Communauté germanophone, à Eupen. La formation en alternance et les métiers techniques et professionnels étaient au centre du déplacement.

La Wallonie veut redorer le blason de l'alternance

En Communauté germanophone, la formation en alternance rencontre un franc succès. Plus de 90% des personnes qui terminent ce type de formation trouvent un emploi stable dans les 6 mois.

"En Wallonie, l'alternance souffre d'un déficit d'image important et ne convainc qu'une entreprise sur 10 et moins de 5% des jeunes", a indiqué Eliane Tillieux, la ministre en charge de l'emploi et de la formation.

La Wallonie a décidé de lancer une réforme en profondeur de la formation en alternance en agissant sur les contenus des formations, sur l'encadrement des jeunes en centre de formation et en entreprise, sur son statut en entreprise, sur les incitants à la formation et sur la certification à l'issue de la formation.

"La Communauté germanophone s'inscrit dans un cercle vertueux dans lequel des entreprises accueillent des jeunes qui sont motivés et intéressés par ces métiers techniques qui offrent des possibilités d'emploi", a ajouté la ministre qui souhaite revaloriser cette filière.

"Les objectifs de cette réforme de l'alternance sont que davantage de jeunes fassent le choix positif de l'alternance et que la dynamique initiée mobilise davantage encore les entreprises, les secteurs professionnels et les partenaires sociaux", a encore dit Eliane Tillieux.

Nos partenaires