La vision énergétique du MR ne comprend pas de nucléaire après 2025

30/12/15 à 15:29 - Mise à jour à 15:29

Source: Belga

La carte blanche du député fédéral MR David Clarinval, publiée mercredi dans Le Soir et plaidant pour un pacte énergétique ambitieux comprenant éventuellement de nouveaux réacteurs nucléaires, ne reflète pas "l'avis du MR", a assuré mercredi après-midi le président de la formation politique Olivier Chastel.

La vision énergétique du MR ne comprend pas de nucléaire après 2025

© Belga

Le spécialiste énergie du MR a écrit cette carte blanche "en y défendant son optique, sa vision, qui n'est pas celle du MR", note Olivier Chastel, qui dément que la carte blanche ait été relue en interne avant publication.

"On a souhaité dans l'accord de gouvernement prolonger l'une ou l'autre centrale jusqu'en 2025 pour s'assurer de l'approvisionnement énergétique" et préparer la transition vers "un mix énergétique pour après 2025 où on se passe du nucléaire", explique encore le président des réformateurs.

David Clarinval peut "avoir ce genre d'avis", mais la position du MR est "plus que l'avis d'un seul de ses spécialistes", précise encore M. Chastel.

Le député propose dans sa carte blanche de réfléchir à la période post 2025 "en envisageant avec lucidité et courage les décisions indispensables à prendre dès maintenant afin de conserver un parc nucléaire suffisamment fort pour répondre aux défis de demain".

En savoir plus sur:

Nos partenaires