La ville néo-zélandaise de Christchurch commémore le séisme dévastateur de 2011

22/02/16 à 05:13 - Mise à jour à 05:13

Source: Belga

(Belga) Les habitants de la ville néo-zélandaise de Christchurch ont observé lundi une minute de silence, cinq ans après un séisme dévastateur, mais l'impatience monte quant aux retards de l'enquête et des indemnisations.

La ville néo-zélandaise de Christchurch commémore le séisme dévastateur de 2011

La ville néo-zélandaise de Christchurch commémore le séisme dévastateur de 2011 © BELGA

Au total, 185 personnes avaient été tuées dans le tremblement de terre de magnitude 6,3 qui avait frappé la capitale de l'île du Sud à l'heure du déjeuner, à 12H31 heure locale (23H51 GMT). C'est à cette heure précise que la ville s'est figée lundi. Toute la journée, des habitants ont jeté des fleurs dans l'Avon, la rivière qui serpente dans l'agglomération. Les joueurs des sélections néo-zélandaise et australienne de cricket, qui s'affrontaient à Hagley Oval, arboraient un brassard noir. "Aujourd'hui, nous pensons au séisme de Christchurch et à ceux que nous avons perdu, et nous regardons l'avenir avec optimisme", a déclaré le Premier ministre John Key dans un message sur Twitter. Ce sentiment n'est cependant pas partégé par tous les sinistrés de Christchurch, la rancoeur grandissant face aux lenteurs de l'enquête officielle et des indemnisations par les compagnies d'assurance. (Belga)

Nos partenaires