La Ville fait poser des scellés sur un écran publicitaire illégal à côté du Manneken Pis

24/02/16 à 20:26 - Mise à jour à 20:26

Source: Belga

(Belga) Les agents de la cellule contrôle de l'Urbanisme de la Ville de Bruxelles, ont posé des scellés, mercredi matin, sur un écran de télévision diffusant illégalement de la publicité pour son exploitant, le commerce "Chocoland", installé 2 - 6 rue du Chêne, à proximité immédiate du "Manneken Pis" a indiqué mercredi l'échevin de l'Urbanisme et du Patrimoine de la Ville Geoffroy Coomans de Brachène.

"La présence d'un écran publicitaire situé en zone classée et, qui plus est, en plein dans le périmètre de protection du Manneken Pis nécessite obligatoirement un permis", a justifié Geoffroy Coomans de Brachène, Echevin de l'Urbanisme et du Patrimoine à la Ville de Bruxelles. De plus, le Règlement Régional d'Urbanisme stipule qu'il est interdit d'obturer les vitres comme le fait l'exploitant, a ajouté l'échevin. Selon les services de l'Urbanisme de la Ville, cités par M. de Brachène, l'exploitant n'en était pas à son coup d'essai: il y a quelques années, il avait déjà utilisé ce même espace pour faire de la publicité en installant des néons de couleur sur le pourtour de la fenêtre. Outre le problème de l'écran et de la fenêtre, la cellule contrôle a constaté d'autres infractions urbanistiques comme l'aménagement d'une tente solaire et la devanture qui auraient toutes deux été remplacées sans demande préalable de permis d'urbanisme. Déjà informé à plusieurs reprises, par courrier et e-mail de l'illégalité de ces pratiques, l'exploitant sera ensuite auditionné et un procès-verbal sera rédigé, a encore dit l'échevin. (Belga)

Nos partenaires