La ville de Charleroi aura-t-elle ses iPhones ?

18/04/13 à 08:17 - Mise à jour à 08:17

Source: Le Vif

Le receveur communal de la Ville de Charleroi a bloqué le payement de la facture des cent iPhones que la Ville de Charleroi a décidé d'acheter, indique jeudi Sudpresse. Il refuse d'honorer cette facture, car une procédure n'aurait pas été respectée.

La ville de Charleroi aura-t-elle ses iPhones ?

© Reuters

La Ville de Charleroi a choisi l'intercommunale Imio pour la commande de ces smartphones, ce qui lui évitait de faire un marché public. Or, la Ville n'est toujours pas officiellement affiliée à cette intercommunale, n'ayant pas encore pu acheter ses parts sociales, la tutelle n'ayant pas encore donné son accord. "La convention pour l'achat de ces iPhones n'est donc pas valable", souligne Luc Parmentier, conseiller Ecolo. "Et comme celle-ci n'est pas valable, la Ville se retrouve sous la législation des marchés publics et force est de constater qu'aucun appel d'offres n'a été lancé en la matière."

Le secrétaire communal, Olivier Jusniaux, se défend en indiquant que le conseil communal a autorisé l'adhésion en septembre dernier et qu'"aux yeux d'Imio la Ville de Charleroi est donc bien membre". Les délibérations du conseil communal n'ont pourtant été envoyées à la Région wallonne qu'après réception de la facture, indiquent les quotidiens. Olivier Jusniaux ajoute réserver son rapport au collège des Bourgmestre et échevins et indique que, selon lui, la procédure suit son cours normalement, sans soucis apparents. Du côté de l'intercommunale, on explique que le conseil communal a autorisé l'adhésion et que le rôle de l'intercommunale n'est pas de demander "plus de précisions" sur l'accord ou non accordé à temps par la tutelle. "La Ville de Charleroi a peut-être commandé trop vite les iPhone mais nous ne pouvons en porter la responsabilité", explique le président d'Imio, Marc Barvais


Nos partenaires