La vidéo à la demande plus populaire que le DVD

24/02/15 à 06:34 - Mise à jour à 06:34

Source: Belga

L'année dernière, les revenus de la location de vidéos via les ressources digitales ont, avec 130 millions d'euros, dépassé ceux des DVD et les Blu-ray physiques, qui ont rapporté 115 millions d'euros à l'industrie de la vidéo, selon les chiffres de la Belgian Entertainment Association (BEA), que relaie Le Soir mardi.

La vidéo à la demande plus populaire que le DVD

© iStock

Cette baisse de popularité du support physique menace avant tout les vidéothèques, de plus en plus désertées pas les clients.

D'après la BEA, "le DVD représente toujours 47% des revenus de l'industrie de la vidéo en Belgique. La baisse actuelle est naturelle car le marché devient de plus en plus mixte. Les gens qui veulent visionner des séries à domicile vont pouvoir se la procurer via DVD, un Blu-ray ou une offre de VOD ou SVOD".

Deux autres facteurs expliquent le recul du DVD en 2014: la disparition des points de vente et la ferveur populaire autour de la Coupe du monde de football, qui aurait occupé toute l'attention du public.

En savoir plus sur:

Nos partenaires