La valse des ambassadeurs pour 2015

02/04/15 à 11:23 - Mise à jour à 11:23

Source: Belga

Vingt-sept missions diplomatiques belges (ambassades, consulats généraux et représentations permanentes auprès d'organisations internationales) vont changer de titulaire cet été, dont les ambassadeurs de Belgique à Paris et à Rome, qui vont simplement échanger leur poste, ont annoncé jeudi les Affaires étrangères.

La valse des ambassadeurs pour 2015

Didier Reynders. © Belga

Le roi Philippe a en effet marqué son accord avec l'affectation de ces 27 chefs de mission diplomatique, sur proposition du ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, dans le cadre du "mouvement diplomatique" annuel. Les affectations pour les postes bilatéraux sont effectives seulement après que les pays hôtes aient donné leur agrément, a rappelé le Service public fédéral (SPF) Affaires étrangères dans un communiqué. Pour les représentants permanents, une accréditation auprès des organisations internationales en question est requise. Les nouveaux chefs de poste prendront leurs fonctions durant la période estivale, précise le texte. Parmi les principaux changements figurent la désignation comme ambassadeur de Belgique en Côte d'Ivoire de Hugues Chantry (actuellement ambassadeur à Addis Abeba), au Nigéria de Stéphane De Loecker (actuellement en poste au département), en Ethiopie de Didier Nagant (actuellement conseiller à l'ambassade à Rome), en Jordanie de Hendrik Van de Velde (actuellement porte-parole du SPF Affaires étrangères). Le futur ambassadeur de Belgique en Grèce sera Luc Liebaut (actuellement ambassadeur à Tokyo), où son successeur sera Gunther Sleeuwagen (actuellement directeur au SPF), alors que Thomas Baekelandt (actuellement ambassadeur à Amman) rejoindra Bucarest, la capitale roumaine. A Budapest (Hongrie), la Belgique sera représentée par une ambassadrice, Marie-France André (actuellement directrice au département). A Paris et Rome, les deux ambassadeurs actuels, respectivement Patrick Vercauteren et Vincent Mertens, procèderont à une permutation.

En savoir plus sur:

Nos partenaires