La transparence reste compliquée lorsqu'on s'intéresse aux cabinets ministériels

15/09/17 à 10:30 - Mise à jour à 10:31
Du LeVif/l'Express du 15/09/17

La patience est une des vertus du journaliste. Mais celle-ci est parfois mise à rude épreuve. Illustration avec Fadila Laanan, Rudi Vervoort et la commission vie privée. C'est du vécu...

La patience est une des vertus du journaliste. Mais celle-ci est parfois mise à rude épreuve. Ainsi dans l'enquête que Le Vif/L'Express et Cumuleo ont menée conjointement sur la composition des cabinets ministériels de tous les exécutifs du royaume (Le Vif/L'Express du 13 janvier dernier), nous avions épinglé, pour la Région de Bruxelles, les cabinets de Fadila Laanan et de Rudi Vervoort : malgré un avis favorable rendu par la commission d'accès aux documents administratifs (Cada), les deux ministres PS avaient résisté à notre demande, faisant valoir qu'ils attendaient encore la position de la commission de la protection d...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires