La tolérance zéro ne fait pas baisser la violence conjugale (INCC)

16/09/16 à 07:23 - Mise à jour à 07:23

Source: Belga

(Belga) Il n'y a pas de corrélation entre le degré d'application de la tolérance zéro face aux aux violences conjugales et le taux de récidive, indique un rapport de l'Institut national de criminalistique et de criminologie (INCC), commandé par le Collège des procureurs généraux, rapporte vendredi La Libre Belgique.

En Belgique, une circulaire exige une réaction judiciaire ferme et rapide en cas de violences conjugale. Les chiffres de l'INCC indiquent que dans ces affaires, 38% des auteurs sont ensuite une nouvelle fois signalés au parquet parce qu'ils ont recommencé à frapper, menacer ou harceler leur conjoint. Mais il n'y a pas de corrélation entre ce taux de récidive et le degré d'application de la tolérance zéro. L'étude constate aussi que 70% des dossiers pour lesquels une infraction est établie font l'objet d'un classement sans suite ou d'aucune décision (5%). Le classement sans suite serait dû au fait que "la situation est régularisée". En outre, aucune réaction judiciaire effective ne semble avoir été enclenchée pour plus d'un prévenu sur trois (34%). (Belga)

Nos partenaires